Partout où vous regardez, les animateurs ont laissé leur marque. Qu’il s’agisse de films, d’émissions de télévision, de graphiques Internet ou de publicités, un animateur contribue à une multitude de médias sur le marché. C’est une forme d’art moderne qui offre un large éventail de possibilités d’emploi aux créatifs. 

L’animation a évolué au-delà du crayon et du papier. L’époque des personnages de dessins animés à l’apparence étrange et des arrière-plans très pixélisés sur la console PlayStation est révolue. Aujourd’hui, les animateurs disposent d’un lourd arsenal de technologies, de logiciels et d’outils pour produire des images réalistes. Mais les animateurs ne se contentent pas de dessiner des personnages, de créer des arrière-plans et de proposer des visuels étonnants. Ils font également partie intégrante du processus de narration. 

Faites vos recherches

Quel que soit l’attrait d’un métier, il est toujours bon de faire des recherches pour mieux comprendre cette profession, que vous lanciez une nouvelle carrière ou que vous changiez de titre.

Les animateurs sont chargés de produire une série d’images qui seront visionnées dans des films, des programmes de télévision, des publicités, des jeux vidéo et d’autres médias. La génération actuelle d’animateurs dépend principalement des logiciels informatiques pour mener à bien leurs tâches, mais il peut arriver que des croquis manuels soient nécessaires. Les animateurs se concentreront sur une partie spécifique d’une production, comme le dessin de fond, les personnages ou les décors. 

Cela dit, un animateur aura une gamme variée de devoirs et de responsabilités, tels que :

  • Produire des animations de haute qualité grâce aux données de capture de mouvement et à l’animation manuelle. 
  • Faire un brainstorming sur les propositions et conceptualisez les idées, tout en ayant la compétence nécessaire pour réaliser des esquisses, des prototypes, des maquettes et des modifications rapides de concepts. 
  • Créer des animations de personnages expressives qui peuvent mettre en valeur des émotions variées. 
  • Collaborer avec vos collègues et les autres membres de votre entreprise. 
  • Comprendre les directives de l’animateur principal ou superviseur et exécuter leurs souhaits. Veillez également à accepter les critiques constructives et à utiliser ce retour d’information créatif pour améliorer votre travail. 
  • Proposer des suggestions pour incorporer des composants 3D dans des produits finaux de qualité commerciale. 

Pour beaucoup de gens, être animateur est une carrière de rêve. Vous exploitez votre talent artistique, vous travaillez dans l’industrie moderne et, dans de nombreux cas, vous travaillez de manière indépendante. Dans le même temps, il est toujours important de souligner le stress qui accompagne ce poste, qu’il s’agisse de respecter des délais serrés ou de satisfaire des clients exigeants.

Améliorez vos compétences

Il ne fait aucun doute que vous pourriez être passionné par l’animation. Cependant, la passion ne suffit peut-être pas à vous permettre de mener à bien les projets généralement liés à l’animation. De plus, les experts en matière de carrière recommandent régulièrement que les opportunités d’emploi correspondent à vos attributs personnels et à vos compétences actuelles, qu’il s’agisse d’un emploi fixe ou temporaire. En tant qu’animateur en herbe, il est essentiel que vous vous efforciez de développer les compétences et les qualités suivantes : 

Créativité

Cela va sans dire, mais la créativité est le trait le plus important à posséder dans ce parcours. Sans une once de talent artistique, ainsi que d’originalité, vous ne survivrez peut-être pas dans ce domaine. Vous pouvez aimer l’animation, mais vous devez savoir comment la faire bien. 

Communication

Un élément essentiel pour réussir dans cet emploi est la capacité à communiquer vos idées à vos collègues et clients et à écouter les informations que votre responsable vous transmet. 

Compétences interpersonnelles

Certains pourraient croire qu’un animateur est assis dans un coin d’une pièce et s’isole des autres. Cependant, cela ne saurait être plus faux, car les animateurs doivent collaborer régulièrement avec les membres de l’équipe, c’est pourquoi il est essentiel de maintenir des compétences interpersonnelles exceptionnelles. 

La maîtrise de la technologie

L’animation a évolué depuis l’époque du papier et du crayon. Aujourd’hui, les animateurs utilisent divers outils numériques pour faire leur travail, et vous devez être au courant de la technologie et des logiciels nécessaires pour effectuer votre travail. 

Gestion du temps

Qu’il s’agisse de respecter les délais prévus ou de hiérarchiser vos tâches, la gestion du temps est essentielle pour être animateur, car vous pouvez avoir plusieurs missions différentes à accomplir dans un court laps de temps. 

Organisation

Un animateur doit être organisé, en particulier lorsqu’il est submergé de travail ou de commandes. Tout ce qui est à portée de main, des outils aux besoins des clients, vous permet de vous assurer que vous ne passerez pas votre temps limité à rechercher quelque chose de haut en bas.

Enthousiasme

L’enthousiasme est contagieux au bureau, mais il est tout aussi important pour vous garder revigoré et prêt à accomplir votre mission. La jubilation au sujet de votre travail est essentielle à l’avancement de votre carrière.

Obtenir les bonnes qualifications

Certains animateurs peuvent être autodidactes, travaillant sur tout, de l’animation 2-D au dessin, puisqu’ils portaient des couches. Mais il est toujours judicieux de faire carrière en terminant ses études dans un établissement et en obtenant une licence d’animation. Cela vous donne de meilleures chances de trouver un emploi dans une entreprise très recherchée et vous permet de travailler avec du matériel que vous n’auriez peut-être pas utilisé autrement. 

Vous voulez choisir le programme qui vous convient, un programme qui contient des cours qui mettront l’accent sur votre spécialité. Par exemple, si vous voulez travailler dans le domaine de l’animation pour le cinéma et la télévision, vous voudrez suivre un cursus universitaire ou vous inscrire à un programme de quatre ans spécialisé dans l’animation avec effets spéciaux, le graphisme et le multimédia. 

Après avoir obtenu votre licence, il serait judicieux d’envisager au moins une formation de second cycle. Cela vous aidera dans votre carrière, car une maîtrise en animation, par exemple, peut vous permettre de passer au niveau supérieur en améliorant vos capacités à raconter des histoires grâce à la conception en 2 et 3 dimensions. Vous pourriez également acquérir de nouvelles idées et vous entraîner à collaborer en équipe lors de projets et d’ateliers.