Avec la croissance de l’industrie des soins de santé et la demande constante de professionnels cliniques en hausse, les perspectives de devenir assistant médical sont plutôt bonnes ! En d’autres termes, poursuivre une carrière d’assistant médical est une sage décision !

En fait, selon le Bureau américain des statistiques du travail, la demande d’assistants médicaux devrait augmenter de 23 % d’ici 2028. L’avantage de cette profession est que vous pouvez travailler dans le secteur de la santé sans vous engager dans des études médicales approfondies tout en ayant la possibilité de progresser dans d’autres professions cliniques si vous le souhaitez.

Est-ce que c’est le bon emploi pour moi ?

L’étape la plus cruciale à franchir avant de se lancer dans une carrière est de décider si elle vous convient.

Pour devenir assistant médical, vous devez être capable d’effectuer un mélange de tâches administratives et cliniques. Dans le premier cas, il s’agit notamment de fixer les rendez-vous, de mettre à jour les dossiers des patients, d’accueillir les patients, de remplir les formulaires d’assurance et de tenir la comptabilité. Quant aux secondes, elles comprennent l’explication des procédures médicales aux patients, l’administration de médicaments, la vérification des signes vitaux des patients et l’assistance aux médecins lors d’opérations mineures.

En outre, en tant qu’assistant médical, vous devez non seulement posséder un éventail de connaissances médicales et techniques, mais aussi plusieurs compétences non techniques. Après tout, le facteur humain est un élément essentiel dans cette profession. Il est donc crucial que vous soyez une personne empathique et un excellent communicateur, capable de travailler avec les patients et les médecins quelles que soient les circonstances et d’exercer correctement ses fonctions, qu’elles soient de nature médicale ou administrative.

De quelles qualifications ai-je besoin ?

Il y a différentes voies que vous pouvez suivre pour devenir assistant médical. Par exemple, si la plupart des assistants médicaux ont fait des études supérieures, comme un certificat d’assistant médical, vous pouvez également entrer dans le domaine avec un diplôme d’études secondaires et suivre une formation en cours d’emploi. Pour ce faire, il est essentiel que vous suiviez des cours liés au domaine pendant vos études, comme la biologie, la chimie, le commerce et l’informatique.

Même si l’éducation formelle n’est pas obligatoire, elle vous rendra beaucoup plus employable. En d’autres termes, suivre un programme d’assistance médicale dans un collège communautaire, une école professionnelle ou une université pourrait vous aider dans votre recherche d’emploi. Ainsi, même s’il n’y a pas d’exigences spécifiques en matière de formation pour devenir assistant médical, les employeurs peuvent préférer engager des assistants ayant reçu une formation officielle et un certificat d’un programme agréé.

Il existe également divers programmes de maîtrise, dont la plupart durent généralement de neuf mois à un an et débouchent sur un certificat ou un diplôme. Il existe également des programmes de deux ans, comme le diplôme d’associé en sciences appliquées dans le domaine de l’assistance médicale. L’obtention d’un diplôme d’associé en MA vous permettra d’acquérir des connaissances approfondies dans ce domaine. Il vous donnera la formation nécessaire pour réussir en tant qu’assistant médical, tout en constituant une excellente voie d’accès à un diplôme de baccalauréat.

Dans le cadre de ces programmes, vous aurez l’occasion d’apprendre l’anatomie et la physiologie humaines, la terminologie médicale, ainsi que l’administration. Dans la plupart des cas, vous pourrez également acquérir une expérience pratique et effectuer des travaux de laboratoire complets.

De quelles compétences ai-je besoin ?

Pour réussir en tant qu’assistant médical, vous devrez posséder un ensemble de compétences variées. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • Compétences analytiques : Les assistants médicaux doivent être capables de lire les dossiers et les diagnostics médicaux. Dans de nombreux cas, ils sont également tenus de facturer et de coder des informations à des fins d’assurance.
  • Le souci du détail : La précision et l’attention au détail sont préjudiciables à cette profession. En effet, un assistant médical doit être extrêmement méticuleux, notamment lorsqu’il vérifie les signes vitaux d’un patient et qu’il enregistre des informations médicales.
  • Compétences en matière de communication : Les assistants médicaux doivent communiquer efficacement les informations aux médecins et aux patients. Une partie de leur travail consiste à fixer les rendez-vous des patients et à répondre aux appels téléphoniques, mais aussi à donner aux patients des instructions médicales, tant oralement que par écrit. Ils doivent également être à l’écoute active pour enregistrer les symptômes des patients et transmettre ces informations aux autres professionnels de la santé.
  • Compétences en matière de service à la clientèle : Les patients sont, en fin de compte, des clients payants qui s’attendent à être traités avec respect. L’une des principales responsabilités des assistants médicaux est donc d’accueillir les patients et d’assurer un excellent service à la clientèle à tout moment.
  • Compétences interpersonnelles : Une partie importante de la journée d’un assistant médical consiste à interagir avec des patients qui peuvent être anxieux ou en détresse. La capacité à faire preuve d’empathie envers ces patients et leur famille et à les traiter avec la plus grande sensibilité est une compétence essentielle pour tout professionnel de la santé.
  • Compétences techniques : Du codage des dossiers de santé papier et électroniques à l’utilisation des bons instruments pour vérifier les signes vitaux d’un patient, les assistants médicaux sont censés connaître une grande variété d’outils et de logiciels pour effectuer leurs tâches administratives. Les compétences informatiques sont également essentielles, car vous serez chargé de mettre à jour les dossiers des patients et de fixer les rendez-vous.
  • Compétences médicales : Les assistants médicaux doivent être familiarisés avec la terminologie médicale, l’anatomie et les procédures médicales de base. Dans certains cas, on peut également s’attendre à ce qu’ils aient des connaissances en matière de RCP et de premiers secours.
  • Dextérité manuelle : un bon contrôle moteur et une bonne coordination œil-main sont essentiels. Il est courant que les assistants médicaux aident les médecins lors de procédures mineures ou même qu’ils effectuent eux-mêmes d’autres tâches, comme les prises de sang.

Comment trouver un emploi ?

Il existe de nombreuses opportunités pour les aspirants assistants médicaux. Des cabinets privés aux hôpitaux, cliniques et centres de soins ambulatoires, il existe toute une gamme d’environnements de travail qui pourraient vous convenir. Toutefois, avant de commencer, assurez-vous d’avoir les qualifications requises par le pays ou l’État dans lequel vous souhaitez travailler. Une fois que vous êtes prêt, consultez les différents sites d’offres d’emploi en ligne ou rendez-vous directement sur les sites des organisations qui vous intéressent.

Si vous manquez d’expérience, vous pouvez toujours trouver des opportunités qui vous permettront de vous former sur le terrain. Toutefois, cela peut s’avérer plus difficile, car les employeurs préfèrent engager des assistants médicaux expérimentés.

Pour acquérir une expérience clinique, vous pouvez donc choisir d’effectuer un stage en externe. Tout comme l’observation du travail, un stage vous donnera un aperçu des tâches et responsabilités quotidiennes d’un assistant médical. De plus, vous pourrez acquérir une expérience pratique cruciale sur le terrain. Commencez par contacter les cabinets et cliniques locaux et renseignez-vous sur les stages externes disponibles.

Vous pouvez également faire du bénévolat dans l’un de ces établissements. Bien que vous ne soyez pas autorisé à prodiguer de véritables soins aux patients et à effectuer des tâches médicales, vous aurez la possibilité d’observer et de vous faire une idée du rôle et de la manière dont les tâches sont effectuées.

Comment puis-je faire progresser ma carrière ?

Pour progresser dans votre carrière d’assistant médical, vous devrez suivre une formation et des qualifications supplémentaires. Par exemple, un assistant médical certifié peut obtenir une certification avancée qui lui permet de mettre en place des lignes intraveineuses et d’aider en cas d’urgence.

Vous pouvez également suivre une formation pour devenir infirmier diplômé, assistant médical ou même infirmier praticien. Cela vous permettra de diversifier vos responsabilités et d’élargir vos connaissances médicales.

Pour devenir infirmier, vous devez suivre un programme de formation agréé et obtenir un certificat de licence. Cela vous permettra d’évoluer en tant que professionnel de la santé, d’acquérir des connaissances médicales approfondies et de prodiguer des soins avancés aux patients.

Si vous choisissez de suivre une formation d’infirmière diplômée, vous pouvez également vous spécialiser dans un domaine spécifique comme l’oncologie, la radiologie ou la cardiologie. Par conséquent, la formation continue pourrait vous permettre d’exercer d’autres professions dans le secteur des soins de santé et d’élargir vos perspectives de carrière.

Travailler comme assistant médical peut être un rôle véritablement épanouissant avec des responsabilités diverses. Si vous choisissez de poursuivre cette carrière, vous aurez l’occasion d’acquérir une expérience inestimable dans les procédures administratives et cliniques et vous aurez la chance de faire un travail utile. Alors, si vous avez la passion et le dynamisme nécessaires, il est temps de vous assurer un poste au sein du secteur des soins de santé en pleine expansion !