Les chirurgiens bucco-dentaires traitent les maladies, les défauts et les blessures par des interventions chirurgicales sur les zones maxillo-faciales et buccales. Ils pratiquent également la chirurgie esthétique pour modifier ou améliorer l’apparence ou la fonction des dents des patients.

Qu’est-ce qu’un chirurgien dentaire ?

Les responsabilités suivantes sont courantes pour les chirurgiens-dentistes :

  • Interroger les patients pour identifier les questions et les problèmes qui doivent être corrigés.
  • Effectuer des examens et poser un diagnostic
  • Prescrire des plans de traitement aux patients
  • Effectuer des interventions chirurgicales sur les dents, la bouche, la langue et la mâchoire.
  • Il consulte et assiste les orthodontistes et les dentistes pour diverses chirurgies buccales.

Une journée dans la vie

Les chirurgiens buccaux pratiquent des interventions chirurgicales et des procédures connexes sur les tissus durs et mous de la bouche pour traiter des maladies, des défauts ou des blessures. Ils aident les patients à gérer les maladies dans et autour de leurs dents. Ils restructurent également les os pour corriger des anomalies congénitales ou réparer des blessures et des déformations de la bouche, de la mâchoire ou du visage.

Ils extraient également les dents qui ont été incluses, infectées ou endommagées. Pour ce faire, ils pratiquent une chirurgie orthodontique ainsi qu’une éventuelle chirurgie préprothétique pour préparer le patient à recevoir des implants et des prothèses dentaires. Le retrait du tissu gingival ou l’implantation de greffes osseuses peuvent également être nécessaires. Certaines greffes sont conçues pour réparer la structure osseuse endommagée de la mâchoire, des sinus et des os orbitaux du visage.

Horaire de travail typique

Les chirurgiens buccaux suivent souvent des horaires de travail variables en fonction des interventions chirurgicales prévues et de l’horaire du lieu de travail. Certains peuvent suivre l’horaire de travail habituel de 40 à 50 heures, que ce soit dans un cabinet privé ou dans d’autres centres de soins. D’autres travailleront le soir et le week-end pour répondre aux besoins de leurs patients.

Ils doivent également être disponibles sur appel car ils doivent parfois intervenir dans des situations d’urgence lorsqu’un accident implique les os du visage par exemple. Vous pouvez également être amené à travailler plus longtemps pour compenser l’absence d’un collègue. Par conséquent, vous devez être flexible quant à votre horaire de travail en fonction des besoins de vos clients.

Croissance prévue de l’emploi

Il y a actuellement environ 9 000 chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux en activité dans le pays. Selon le Bureau américain des statistiques du travail, l’emploi des chirurgiens buccaux devrait augmenter d’au moins 2 % de 2019 à 2029, ce qui est inférieur à la moyenne de toutes les autres professions. Cela indique qu’il y a une concurrence accrue sur le marché du travail et qu’il peut devenir plus difficile de trouver un poste vacant approprié dans cette carrière. Récemment, la promotion d’une bonne hygiène bucco-dentaire a fait l’objet d’une demande, car des recherches récentes montrent son lien avec la santé globale.

À mesure que la population vieillit et que les personnes âgées conservent leurs dents, contrairement aux générations précédentes, de plus en plus de problèmes surviennent et nécessitent des services dentaires complexes, voire des interventions chirurgicales. Ces problèmes incluent un risque accru de cancer de la bouche, qui nécessite des compétences dentaires avancées pour la reconstruction, l’amélioration de la fonction et de l’apparence ou d’autres interventions. Toutefois, cette demande accrue correspondra également au grand nombre de nouveaux diplômés dans ce domaine. La concurrence devrait être plus forte dans les endroits où il existe déjà un nombre suffisant de chirurgiens buccaux.

Employeurs types

Les chirurgiens buccaux peuvent travailler dans des centres de soins médicaux, des hôpitaux généraux médicaux et chirurgicaux. Certains préfèrent travailler dans le privé, individuellement ou avec un partenaire, en créant leur propre cabinet où ils peuvent poursuivre leur pratique avec plus de flexibilité.

Cependant, il est plus difficile de gérer sa propre entreprise, car les interventions chirurgicales nécessitent un équipement plus avancé et des conditions strictement stériles. Les chirurgiens buccaux peuvent également travailler pour des collèges, des universités et des écoles professionnelles. Certains préfèrent travailler dans des centres de soins ambulatoires.

Comment devenir chirurgien-dentiste ?

Un grand chirurgien doit avoir une excellente coordination œil-main, des nerfs solides et la capacité de se concentrer sur les détails. Les chirurgiens buccaux opèrent sur la partie la plus importante du corps humain, le visage. Les traits les plus importants et les plus reconnaissables d’une personne se trouvent sur son visage, c’est pourquoi le chirurgien doit être méticuleux.

Pour devenir chirurgien buccal, il faut suivre deux années d’études universitaires préalables. Un diplôme de premier cycle dans une matière connexe comme la biologie ou la chimie est recommandé. La concurrence est rude pour l’admission dans les écoles dentaires. Des éléments comme les notes, les recommandations des professeurs et les résultats des étudiants aux tests sont tous pris en considération.

Après avoir terminé avec succès ses études de médecine, l’étudiant doit effectuer une résidence en chirurgie de quatre à six ans. Enfin, la personne doit remplir les conditions d’obtention du permis d’exercer la médecine. Les licences sont délivrées et comportent des exigences différentes selon l’État où se trouve la personne.