Si vous aimez les voitures, que vous aimez réparer des choses et que vous aimez travailler avec vos mains (et que cela ne vous dérange pas de vous salir en cours de route), alors devenir mécanicien est peut-être le bon choix de carrière pour vous.

Recherche sur la profession

Comprendre ce que font les mécaniciens est une première étape importante que vous devez franchir si vous avez décidé de poursuivre cette carrière. Nous décrivons ici les tâches et les responsabilités d’un mécanicien, ainsi que les compétences requises pour exercer son métier avec succès, les horaires de travail et les perspectives salariales.

Description du poste

Les mécaniciens sont, pour l’essentiel, les médecins des voitures. Ils diagnostiquent les problèmes mécaniques, de carburant et électriques, prescrivent les réparations correctes nécessaires et tentent de résoudre les problèmes pour remettre les voitures en circulation. Ils effectuent des travaux de réparation ou de prévention sur le moteur, les systèmes électriques, les engrenages, les freins, les systèmes d’échappement, les dispositifs de sécurité, les pompes à carburant et les unités de climatisation des voitures.

Également appelés techniciens d’entretien de véhicules légers, ainsi que techniciens et mécaniciens automobiles (ils sont tous fondamentalement la même chose), ils travaillent sur des véhicules tels que les voitures et les fourgonnettes pesant jusqu’à 3,5 tonnes, soit pour de grandes concessions automobiles, des points de vente de pièces détachées, des entreprises de transport ou des garages indépendants. Vous pouvez également trouver du travail auprès des autorités locales, de la police et des compagnies de taxi.

En tant que mécanicien, vos tâches quotidiennes typiques seront les suivantes :

  • Effectuer l’entretien, les réparations et la maintenance standard
  • Installation et entretien d’accessoires tels que les alarmes et les systèmes de navigation par satellite
  • Essai routier des véhicules pour vérifier les réparations
  • Vérification des niveaux de stock et commande de pièces
  • Produire des estimations de temps
  • Tenue de registres
  • Conseiller les clients sur les questions techniques
  • Utilisation de l’équipement de diagnostic
  • Lecture de dessins techniques
  • Réparation et remplacement des pièces et composants défectueux

Compétences et qualités essentielles

Pour réussir dans ce rôle, vous devez en être capable :

  • Travailler rapidement tout en prêtant attention aux détails
  • Communiquer clairement et efficacement
  • Travailler en équipe et de manière indépendante
  • Suivre les instructions écrites et verbales
  • Avoir de solides compétences pratiques et de résolution de problèmes
  • Avoir d’excellentes compétences en matière de service à la clientèle
  • Travail sans supervision
  • Avoir un niveau raisonnable d’aptitude physique
  • Avoir une excellente connaissance de la technologie des moteurs
  • Avoir un intérêt marqué pour les véhicules à moteur
  • Avoir des mains sûres et un bon œil

Horaires et conditions de travail

Les mécaniciens travaillent généralement de 38 à 45 heures par semaine, du lundi au samedi, bien que l’on puisse s’attendre à ce que vos heures de travail soient longues et irrégulières, surtout si votre employeur est confronté à des pannes. Vous pouvez également travailler par roulement, être de garde ou vous déplacer sur de longues distances.

Il peut être extrêmement exigeant physiquement (même si, heureusement, vous utiliserez des appareils de levage pour soulever des pièces lourdes), et grimper sous des véhicules et travailler dans des espaces exigus constitue une part importante du travail. De plus, si vous êtes un peu maniaque de la propreté, devenir mécanicien peut être une mauvaise idée, compte tenu de la façon dont vous travaillerez avec des pièces et des outils gras – même si vous portez une salopette !

Perspectives salariales

En tant que mécanicien stagiaire, vous gagnerez généralement entre 7 000 et 13 000 livres sterling par an, selon votre âge et votre niveau de formation. Une fois qualifié, vous pouvez vous attendre à gagner entre 18 000 et 27 000 livres sterling. À mesure que vous acquérez de l’expérience, que vous suivez une formation complémentaire et que vous progressez dans votre carrière, votre salaire augmentera pour atteindre entre 28 000 et 35 000 livres sterling par an.

Obtenir les qualifications

Bien qu’un diplôme ne soit pas requis, vous devrez posséder une qualification de niveau 2 en entretien et réparation de véhicules légers.

Le moyen le plus courant d’y parvenir est l’apprentissage de technicien d’entretien et de maintenance de véhicules automobiles (véhicules légers), dans le cadre duquel vous travaillerez aux côtés d’un personnel expérimenté et acquerrez des compétences professionnelles spécifiques tout en gagnant un salaire.

Le programme dure généralement trois ans, ou plus tôt si vous avez acquis une expérience ou une formation antérieure. Utilisez le service « Find an apprenticeship » de GOV.UK pour rechercher et postuler à des opportunités en Angleterre.

Si devenir apprenti ne vous convient pas, vous pouvez choisir d’étudier un cours à l’université. Vous pouvez choisir parmi plusieurs cours dans tout le pays, notamment :

  • Certificat et diplôme national BTEC en technologie des véhicules
  • Certificat et diplôme national BTEC en ingénierie (automobile)
  • Prix et certificat City & Guilds dans le domaine de l’entretien et de la réparation des véhicules
  • L’IMI décerne un certificat pour l’entretien et la réparation des véhicules

Quelle que soit la voie que vous choisirez de suivre, vous constaterez qu’un ou deux GCSE en mathématiques et en anglais peuvent être extrêmement utiles. Il va sans dire que vous aurez également besoin d’un permis de conduire pour tester sur route les véhicules que vous réparerez.

Obtenez votre premier emploi

Trouver un emploi peut être une tâche extrêmement ardue, surtout si vous cherchez votre premier emploi à temps plein. Mais en suivant les conseils ci-dessous, en rédigeant un CV gagnant et en vous préparant aux entretiens, vous verrez que c’est réalisable.

Comment acquérir une expérience professionnelle ?

L’un des nombreux avantages de l’apprentissage ou de la formation pour accéder à cette profession est qu’il vous permet d’acquérir une expérience pratique, ce qui fait de vous un candidat solide pour les emplois auxquels vous postulez. Cela dit, il existe de nombreuses autres façons d’acquérir une expérience professionnelle, surtout si vous êtes encore aux études, notamment :

  • Trouver un emploi d’aide-garagiste
  • Recherche de concessionnaires ou de fabricants locaux qui offrent des possibilités de formation (c’est un excellent moyen de compléter vos compétences et connaissances déjà existantes)
  • Obtenir un stage (bien que ces stages aient une mauvaise réputation, due en grande partie au fait qu’ils sont souvent non rémunérés, ils peuvent vous aider à décider si devenir mécanicien est vraiment fait pour vous)
  • Faire du bénévolat dans une école, une église ou une organisation caritative locale
  • Réparer une vieille voiture

Où trouver des emplois de mécanicien ?

Il existe d’innombrables sites d’offres d’emploi à explorer pour trouver des opportunités. Parmi les meilleurs, citons Monster, Reed, TotalJobs et notre propre CareerAddict Jobs.
Parmi les autres sites qui méritent d’être consultés et qui sont spécifiquement consacrés aux emplois dans l’industrie automobile, citons

  • InAutomotive
  • Institut de l’industrie automobile (IMI)

N’oubliez pas de consulter les sites web des employeurs pour connaître les postes vacants. De plus, comme de nombreux emplois ne sont pas annoncés, il peut être judicieux de faire savoir à votre famille et à vos amis que vous cherchez du travail – ne sous-estimez pas le pouvoir du bouche à oreille !

Développer votre carrière

Quelles sont vos options une fois que vous avez réussi à entrer dans la profession ? Comment pouvez-vous faire progresser votre carrière ?

Remontez les échelons

Avec de l’expérience, vous pourriez devenir technicien supérieur, chef d’atelier ou garagiste.

Se spécialiser dans un domaine particulier

Vous pouvez également décider de vous spécialiser dans un domaine que vous trouvez particulièrement intéressant, comme l’ingénierie du sport automobile, par exemple. De même, vous pouvez travailler comme dépanneur ou vous spécialiser dans la modification de véhicules pour en améliorer les performances. Il est également possible de se concentrer sur les voitures électriques ou hybrides, ou sur des fabricants particuliers.

Créez votre propre entreprise

Cette démarche nécessite un investissement financier assez important de votre part, et vous devrez élaborer un plan d’entreprise à long terme pour lancer votre entreprise. Vous aurez également besoin de divers permis et licences d’exploitation, alors assurez-vous de bien étudier tous les aspects de la création de votre propre entreprise de réparation automobile.