Un médecin pratiquant la médecine naturopathique est appelé “médecin naturopathe”. Les médecins naturopathes identifient les causes des maladies et utilisent la capacité naturelle du corps à se soigner de manière holistique. Ils utilisent les herbes, l’exercice, la méditation, le massage, l’hydrothérapie et la nutrition pour apporter bien-être et équilibre.

Il est très gratifiant d’aider les gens à rester en bonne santé, notamment en prévenant les blessures et les maladies, ce sur quoi insistent les médecins naturopathes. Bien que peu de docteurs en naturopathie travaillent dans des environnements très stressants comme les hôpitaux, ils peuvent être appelés à consulter ou à voir un patient établi. Ceux qui exercent dans leur propre cabinet peuvent établir leur propre horaire. Le domaine de la médecine naturelle est encore en pleine expansion aux États-Unis, et il peut être difficile d’établir une clientèle.

Étape 1 : Obtenir une licence

Avant de pouvoir fréquenter une école de médecine, les aspirants médecins doivent obtenir une licence. Aucun domaine spécifique n’est requis, mais le programme de licence du candidat doit comprendre des cours préalables en chimie, biochimie, anatomie, physiologie, biologie cellulaire et tous les laboratoires associés à ces cours.

Étape 2 : Obtenir un diplôme de médecine d’une école approuvée par votre État

À moins que vous ne prévoyiez d’exercer dans l’un des États qui délivrent des licences aux médecins naturopathes, vous devez obtenir un diplôme professionnel dans une discipline médicale reconnue par l’État dans lequel l’étudiant prévoit d’exercer.

Ces disciplines peuvent comprendre la médecine, la chiropractie, la médecine orientale ou traditionnelle chinoise, la médecine ostéopathique ou une autre discipline reconnue. Il faut généralement 4 ans pour obtenir un diplôme de médecine, avec des exigences de résidence de 2 à 6 ans selon la spécialité médicale choisie.

Étape 3 : Suivre un programme d’études supérieures en médecine naturopathique

Pour obtenir une licence de docteur en naturopathie (ND) ou de docteur en médecine naturopathique (NMD), les étudiants doivent suivre un programme d’études supérieures de quatre ans accrédité par le Council on Naturopathic Medical Education. Les deux premières années d’un diplôme de médecine naturopathique sont les mêmes que pour les étudiants en médecine traditionnelle.

La première année couvre les sciences biomédicales, tandis que la deuxième année couvre les sciences de diagnostic. Les étudiants en naturopathie suivent également des cours d’introduction aux approches holistiques des systèmes corporels et aux modalités naturopathiques pendant les deux premières années. Les deux dernières années couvrent les techniques de diagnostic et de traitement naturopathiques et impliquent une expérience pratique clinique approfondie.

Étape 4 : Réussir les examens d’autorisation des médecins naturopathes (NPLEX)

Après l’obtention du diplôme, les personnes titulaires d’un diplôme de NMD ou de ND doivent passer le NPLEX avant de se présenter à l’examen d’autorisation d’exercer de l’État. Les conditions de certification comprennent la réussite d’un programme agréé de diplôme de médecin naturopathe et la réussite de l’examen NPLEX.

La certification est valable pendant un an. Pour obtenir une nouvelle certification, le NMD/ND doit suivre 20 heures de formation continue approuvée chaque année.

Étape 5 : Remplir les conditions d’autorisation d’exercer de l’État

Les exigences en matière de licence pour les NMD/ND varient selon les États. En général, les États exigent du candidat qu’il soit diplômé d’une école agréée, qu’il soumette ses empreintes digitales et qu’il passe une vérification de ses antécédents criminels, qu’il n’ait aucun problème de santé mentale ou de toxicomanie et qu’il réussisse l’examen NPLEX ou un examen de médecine naturopathique parrainé par l’État.

Dans les États qui ne délivrent pas de licence aux médecins naturopathes, les NDs/NMD sont généralement titulaires d’un autre diplôme professionnel de soins de santé et d’une licence correspondante reconnue par l’État et offrent des services naturopathiques aux clients dans le cadre de leur licence reconnue par l’État.

Étape 6 : Participer à un programme de résidence

Après l’obtention de leur diplôme, certains médecins naturopathes choisissent de suivre un programme de résidence. Bien que les résidences en naturopathie ne soient pas obligatoires dans la plupart des pays, elles permettent d’acquérir une expérience essentielle et d’améliorer les compétences.

Au lieu d’un internat, de nombreux nouveaux diplômés pratiquent avec un naturopathe expérimenté ou le suivent pendant un an ou deux afin d’acquérir une expérience pratique plus étendue en médecine naturopathique. De telles opportunités donnent aux médecins naturopathes l’avantage nécessaire pour obtenir un emploi dans ce domaine.