Quel cursus scolaire pour devenir expert comptable ?

Quel cursus scolaire pour devenir expert comptable ?

L’expertise-comptable, un métier qui fait rêver plus d’un Français (qu’ils soient jeunes étudiants ou travailleurs en situation de reconversion). Cela se comprend aisément au vu du prestige que procure la fonction et la rémunération qui s’en suit. Mais autant se le dire, les bonnes choses requièrent des efforts et l’acquisition de ce titre professionnel aussi. On parle là de 8 années d’études universitaires dont voici le cursus.

L’apprentissage théorique

Les aspirants au métier d’expert-comptable doivent avant tout être titulaires d’un Baccalauréat de l’enseignement général, avec une orientation scientifique de préférence. La formation débute par un cursus de 3 ans au cours duquel ils acquerront les bases du métier. Ils devront y valider 13 unités d’enseignement pour le obtenir leur premier sésame (équivalent d’une licence) qu’est le Diplôme de Comptabilité et Gestion (DCG). Ce diplôme leur donne ensuite accès au second niveau de la formation qui s’étale sur 2 ans. Ils verront là 7 unités d’enseignement qui leur permettront d’approfondir leurs connaissances théoriques et apprendre les rouages du métier. Ce dernier cycle se soldera par un Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG) qui est comparable à un Master 2. Au besoin, suivez ce lien pour se former à l’expertise comptable dans une école réputée.

Pourquoi suivre une formation de sécurité au travail ?
Sur le même sujet :
Faudrait le rappeler, l’article L4121-1 du Code du travail prescrit qu’il appartient…

L’apprentissage pratique

Le DSCG marque en effet la fin de l’apprentissage théorique et ouvre la porte à l’environnement professionnel pour l’acquisition de réelles compétences pratiques. L’apprenant intègre alors une entreprise ou un cabinet dans lequel il suivra un stage de 3 ans. Celui-ci lui permettra de mettre en pratique tout ce qu’il a appris, de traiter et faire face aux problèmes empiriques auxquels il sera soumis dans le cadre de son métier. Il recevra en fin de stage une attestation l’autorisant à présenter l’examen final qu’est le Diplôme d’Expert-Comptable (DEC). Après validation, il ne lui restera plus qu’à s’inscrire au tableau l’ordre des experts-comptables pour réaliser son rêve et pratiquer son métier. Pour faciliter la tâche aux apprenants, certaines écoles proposent même une formation numérique à distance et en alternance.

Comment développer ses compétences professionnelles ?
Sur le même sujet :
Au fur et à mesure qu’on évolue dans le monde du travail,…

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *