Se reconvertir et devenir boulanger : les démarches

devenir boulanger

Le boulanger-pâtissier est avant tout un artisan qui pratique le métier depuis plusieurs années. C’est donc une profession très répandue et recherchée dans le secteur de la vente alimentaire. Mais quelques étapes vous attendent pour devenir un boulanger professionnel.

Le boulanger-pâtissier est un métier exigeant. Il s’agit de connaître la profession à fond avant de se lancer. Les professionnels qui désirent se reconvertir comme boulanger-pâtissier peuvent suivre une formation en alternance ou en apprentissage.

Les missions d’un boulanger : Lesquelles ?

Le boulanger est avant tout un artiste qui doit compter sur ses doigts, sa langue et son odorat pour réaliser la composition idéale. Il est donc essentiel d’avoir le sens du goût.

Le métier de boulanger reste un métier manuel. Il comporte également la vente du pain sur les lieux de production pour pouvoir vivre de son art…

Les boulangers sont des artisans comme les autres. Ils exercent à la fois dans les secteurs artisanal et industriel, avec une moyenne de chiffre d’affaires par entreprise de 276000 euros hors taxe.

Si vous voulez devenir boulanger, retournez à votre CAP ou obtenez un BEP. Vous devrez ensuite suivre une formation en apprentissage pour accomplir votre Aspirant pâtissier (CAP) ou représentant spécialisé (BEP) après avoir réussi l’examen d’Aspirant pâtissier avant toute autre application.

Le boulanger travaille habituellement avec du pain, que ce soit pour le vendre ou en faire profiter des personnes à la maison.

Il tient compte de l’intuition et de l’expérience pour proposer les produits recherchés par la clientèle (sandwiches, diverses sortes de pains, gâteaux…), il gère les stocks et négocie avec les fournisseurs, il anticipe la demande de ses clients potentiels et gère, pour le boulanger artisanalement, une véritable entreprise sur le plan humain et comptable.

devenir-electricien
Ceci pourrez vous intéresser :
Les électriciens offrent un ensemble de compétences vitales qui sont nécessaires pour…

Comment devenir boulanger ?

Il faut être titulaire d’un CAP de Boulanger-Pâtissier (2 années) pour devenir boulanger. Mais l’on peut accéder au métier en passant par le Bac Pro ou BUP.

Le CAP est obtenu dans des centres d’apprentissage ou à l’université. La formation puise ses sources dans l’histoire du moule à gâteaux, qui a vu le jour en Gaule il y a 2000 ans : les chinois ont créé un premier ravoir cuisinier en terre cuite en 200 avant JC, la Grèce a inventé le four à bois.

competences-drh
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous voulez un emploi dans les ressources humaines parce que vous aimez…

Évolution et salaire du boulanger

La profession de boulanger est porteuse. Elle est très répandue, puisque chaque année des milliers d’élèves se dirigent vers les écoles de boulangerie en France.

On peut apprendre le métier de boulanger par divers moyens : à l’école, à l’université, en apprenant sur le tas auprès d’un boulanger expérimenté ou encore en suivant un CAP.

Le salaire débute au SMIC (1480 euros bruts par mois), il grimpe lentement jusqu’à 8000 euros bruts par mois quand le salarié est spécialisé dans la pâtisserie ou les viennoiseries.

Avec son expérience, le salarié peut décider d’ouvrir son propre commerce ou de prendre en charge une entreprise existante.

Il peut aussi exporter son entreprise à l’étranger et profiter de l’aura des boulangers français, notamment aux États-Unis, en Asie ou en Amérique du Sud.

Fiche de métier d’antiquaire
Sur le même sujet :
Est-il possible d’organiser un Vide-grenier ? Lieu de la manifestation Une brocante…

Les meubles à prévoir pour une boulangerie

L’équipement de la boulangerie est très important pour démarrer le marché de la boulangerie. Il est absolument nécessaire d’avoir tous ces modèles nécessaires pour pouvoir produire du pain et des gâteaux, parmi lesquels :

  • un congélateur professionnel,
  • une salle de repos,
  • un four à boulangerie professionnel,
  • un batteur,
  • une machine à pétrir et une échelle de pâtisserie, etc.
  • Il faut également posséder un étalage des produits, un tiroir-caisse, etc.

Ce sera la dernière étape : l’agencement de votre boulangerie. C’est lui qui déterminera la réussite de votre projet professionnel !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.